Jean-Claude Bélégou :
 

abrÉgÉ principes de basE prise de vues numÉrique

 


Photographie © Jean-Claude Bélégou

 

Tout appareil numérique qui se respecte hormis les chambres pour lesquelles on substitue au capteur  un verre dépoli pour faire cadrage et mise au point, est doté d'un viseur et d'un écran.

Il ne faut jamais prendre pour argent comptant ce que l'on voit dans le viseur 

ça bouge, c'est en couleurs, on a une faible profondeur de champ (reflex) ou au contraire on n'a aucune délimitation de la profondeur de champ (viseur clair). Fermer les yeux et voir dans sa tête!

Ne pas d'avantage vous fier naïvement À ce que vous voyez sur l'Écran de l'appareil

qui n'est qu'un pâle aperçu d'une définition médiocre voire franchement mauvaise mal ajusté en luminosité comme en contraste.

Travailler en Raw et non en JPG, EN MODE MANUEL, EN MESURES (MAP et MESURE DE LA LUMIÈRE) PONCTUELLES, EN STYLES D'IMAGE NEUTRES

Ne pas jeter DURANT LA PRISE DE VUE.

format du capteur, le bruit, formats de fichiers

De lui essentiellement dépend la qualité de l'image. Ne confondez pas format du capteur (c'est-à-dire ses dimensions physiques) et nombre de pixels. Plus les dimensions du capteur sont importantes et sa conception de qualité, plus l'appareil est cher et meilleure est la qualité d'image et moindre le bruit.

 

LIRE LA SUITE